Comment prendre bien soin de vos batteries pendant l’hiver ?

Par

L'hiver arrive, avec même des pluies glaciales et des gelées sévères dans certaines régions. Pas très encourageant pour sortir. Certains utilisateurs rangent alors leur scooter électrique pour seniors jusqu'à ce que le gel et la neige aient disparu. Même si vous ne l’utilisez pas au cours des semaines à venir, le soin porté aux batteries reste extrêmement important, surtout avant et pendant l’hibernation.

Comment prendre soin de votre scooter électrique PMR, afin d’être préparé au mieux à la période froide, mais surtout d’être au top aux beaux jours à venir ?

Ci-joints nos conseils d’experts passionnés en scooters électriques pour personne handicapée pour mieux hiberner votre appareil électrique.

Risque de décharge profond des batteries irréparable

Par ignorance, les gens ne traitent souvent pas correctement les batteries. Surtout quand il fait froid, le scooter électrique handicapé est immobile, au fond du coin d’une pièce non chauffée. On ne s’en occupe plus jusqu’à ce que le beau temps revienne. La probabilité d'une décharge profonde est alors très élevée.

Le niveau des batteries régresse lentement à zéro, même si la machine est dans un lieu chauffé. Dans une pièce non chauffée, la décharge est encore accélérée. La batterie en souffre et, dans le pire des cas, elle devient inutilisable. On parle alors d’une décharge profonde irrémédiable. Le déchargement est également plus rapide avec des batteries AGM, Gel et Lithium utilisées depuis longtemps.

Un nouvel ensemble de batteries coûte souvent cher. Parfois, cela coûte au moins le quart du prix d'achat d'un nouveau scooter électrique senior. Mieux vaut donc prendre du temps et un peu de soin pour éviter les surprises désagréables et coûteuses plus tard.

Dame sur scooter pour personne handicapée et senior dans la neige

Comment entretenir correctement les batteries AGM, Gel et Lithium pendant l’hibernation ?

Pour passer l'hiver (mais aussi une période de non-utilisation prolongée) correctement, il est conseillé de recharger complètement les batteries avant de les stocker.

D’abord, chargez-les entièrement pendant 8 à 14 heures. Ceci est aussi à conseiller si vous ne les utilisez pas pendant quelques semaines.
Ensuite, il est préférable de les charger une fois toutes les deux à quatre semaines. Faites cela pendant au moins 6 heures ou plus, si vous voyez que les voyants restent dans le rouge.

Protégez vos batteries contre le froid, aussi pendant le chargement

Protégez les batteries du (grand) froid avec un couvercle isolant, si besoin. Une vieille couverture ou un plastique à bulles enroulé autour des batteries est alors une bonne solution peu coûteuse. La décharge est ainsi un peu moins rapide.

IIl est également préférable de ne pas recharger s’il fait moins de 10 degrés pour garder les batteries en bon état. Chargez-les toujours dans un endroit sec et de préférence à température ambiante (15-18 degrés). Le mieux, dès que la météo le permet, c’est de même faire un petit tour, puis de recharger les batteries entièrement.

Chargement et déchargement pendant les périodes froides

Le chargement des batteries AGM, Gel et Lithium se fait également moins bien dans le froid et, de plus, la capacité à tenir la charge se réduit considérablement. Ne chargez surtout jamais une batterie gelée car il y a un risque d’explosion. Laissez la batterie gelée revenir lentement à la température ambiante avant de la charger.

La décharge profonde se produit également beaucoup plus vite dans le froid, et la batterie se détériore plus rapidement. Cela ne fait donc pas de mal de porter un peu de soin aux batteries pendant la période froide pour éviter les frais plus tard.

Ne pas charger sans surveillance

Éviter de laisser les batteries en charge sans surveillance. Si vous êtes absent, ne laissez pas les batteries sur le chargeur trop longtemps (plusieurs jours). Il a toujours un risque que les batteries (en particulier le lithium avec cobalt) prennent spontanément feu, que le chargeur surchauffe ou que tous les composants électroniques fondent à cause de la foudre.

Prudence est mère de sûreté, surtout si votre tableau électrique ne dispose pas des protections les plus modernes.

L’autonomie recule aussi à des températures basses

Une autre chose à prendre en compte : l’autonomie diminue à basse température et surtout avec le gel sévère. Les batteries au lithium perdent rapidement 10 à 12 % au minimum. Pour les batteries AGM et GEL au plomb, ce pourcentage est encore plus élevé. Surtout, quand elles sont déjà utilisées depuis plusieurs saisons.

Si vous voulez profiter d’une belle journée d’hiver pour faire une longue balade, vous devez faire attention à cela. Donc, si vous souhaitez également utiliser le scooter électrique médicalisé régulièrement par un temps froid, choisissez de préférence des batteries de grande capacité.

Celles-ci ne sont pas seulement recommandées pour l'hiver, mais aussi pour leur plus grande autonomie, et sont également très appropriées pour les beaux jours à venir.Une belle perspective pour les promenades au printemps.

Les produits conseillés pour bien passer l’hiver avec votre scooter électrique à mobilité réduite

Scooter handicapé avec une femme en poncho et une housse de protection pour scooter PMR
Scooter électrique senior avec un Top Case
Aperçu des batteries et chargeurs pour le scooter électrique handicapé PMR

N’hésitez pas non plus à jeter un coup d’œil sur les housses et les vêtements spécifiques pour les scooters PMR, les vêtements de pluie, les batteries de haute capacité, les chargeurs et la bagagerie sur notre site. Nous avons des produits adaptés pour chaque modèle de scooter électrique handicapé PMR.

En cas de doute, prenez contact avec nous pour vous conseiller sur le bon produit adapté à votre modèle.

Cette page vous a été utile ?

Menu

Paramètres